Archives de Catégorie: Général

Idan Raichel se produira à la cérémonie du Prix Nobel de la Paix

Le chanteur israélien partagera la scène avec la chanteuse américaine de soul India Arie, avec qui il a collaboré pour leur nouvel album.

« C’est un grand honneur », dit Raichel au Yedioth Aharonot. « Je suis ravi de cette invitation qui a été pour la première fois étendu à un artiste israélien. »

India Arie, chanteuse de soul primée par un Grammy Award et révélée pendant l’émission Good Morning America sur ABC a coopéré avec Idan Raichel pour son dernier album. Ils chanteront ensemble une des chansons « Gift of acceptance » faisant partie de l’album à l’occasion de la remise du Prix Nobel de la Paix le 10 décembre prochain.

Idan Raichel dit qu’Arie et lui-même ont travaillé sur cette chanson les mois derniers et qu’il est très fier de cette création.

Les paroles de la chanson parlent de l’acceptation d’autres styles de vie, d’autres religions, d’autres amours, d’autres gens », dit-il. « C’est une déclaration à propos de mon identité en tant qu’artiste israélien, et de la sienne en tant qu’américaine.

Publicités

International Exposure 2010

Venus du monde entier, des représentants des institutions haut de gamme de la scène internationale de la danse arrivent en Israël pour assister à l' »International Exposure 2010″- quatre jours durant lesquels on célèbrera la diversité et les nouveautés de la danse israélienne.

« International Exposure » se déroulera au centre Suzanne Dellal à Tel-Aviv du 8 au 12 décembre 2010. Parmi les groupes qui présenteront leurs œuvres figureront entre autres: Bat Sheva Dance Cie, The Israel Ballet, Yasmeen Godder, Tamar Borrer, Inbal Pinto Avshalom Pollak Dance Company, Yossi Berg, The Kibbutz Contemporary Dance Company…

Parmi les invités internationaux qui y assisteront on pourra trouver Jean Paul Montanari, directeur du Festival de la Danse de Montpellier, Guy Darmet et Benjamin Perchet de la Maison de la Danse de Lyon,  Pierre Thys du Ballet National de Marseille, représentants  de la délégation culturelle de « Marseille – capitale culturelle 2013 » ainsi que des  invités de Grande-Bretagne, d’Italie, de Suisse, des Etats-Unis…

L’art comme un pont pour la paix

Une exposition révolutionnaire de peintures sélectionnées de 120 enfants israéliens et palestiniens a eu lieu la semaine dernière dans le hall du théâtre Allsaraya arabo-hébraïque à Jaffa.

L’ancien membre de la Knesset Nadia Hilou est arrivée dans la salle comble du théâtre, accueillie par le public. Elle a félicité les professeurs d’art et les enfants participants, pour leurs toiles et leur travail pour la paix.

L’exposition a duré une journée proposant plus de 100 peintures (dont 35 œuvres en commun). Elle a célébré l’achèvement d’un programme de trois ans qui a intégré des méthodes interactives de création et d’enseignement dans des ateliers habdomadaires d’art en commun.

la douleur dans la peinture, rêver de paix

Plusieurs  peintures des enfants ont déjà été envoyées à la 16e Biennale de Kanagawa, à Yokohama, au Japon et d’autres ont été envoyées en France pour participer à une exposition de peintures d’enfants du monde pour la paix.

Les peintures des enfants participants à ce programme 2000-2003 ont été exposées dans le monde dans des lieux tels que le bâtiment de la municipalité de Jérusalem, l’OMPI à Genève, au Parlement de Londres, à  l’Imperial War Museum de Manchester, et au Zeum de San Francisco.

COLLOQUE UNVIERSITAIRE INTERNATIONAL SUR LA PAIX ET LA RESOLUTION DE CONFLITS A L’UNIVERSITE DE TEL AVIV

Colloque “Peace Operations and State Building: International Initiatives and Local Perceptions and Responses” à Tel Aviv

Organisé sous l’égide de l’Université de Tel Aviv et du CERI-Sciences Po, il a rassemblé, du 31 octobre au 2 novembre 2010, des chercheurs israéliens, palestiniens, européens et américains. Sous le pilotage scientifique d’Astrid von Busekist et de Mordechai Tamarkin, directeur du Tami Steinmetz Center for Peace Research, le colloque a impliqué les principaux centres israéliens d’études sur la paix et la résolution des conflits. Les contributions, consacrées aux modalités de l’intervention internationale de pacification et aux conditions de production et de réception des opérations de paix, portaient tant sur la stabilisation des Etats faillis que sur les processus de transition de la guerre à la paix.

Voir le programme détaillé

Le cinéma israélien au sommet de son art

Le Cinéma israélien séduit les festivals du monde entier, un succès qui se confirme aussi en France. Voici quelques exemples récents : 

Le film   » Le livre de la grammaire intérieure » du réalisateur Nir Bergman  a gagné  le 31 octobre dernier le prix « Sacora Grand Prix » pour le  meilleur film (50000 euros), au Festival de Cinéma à Tokyo, prix que le réalisateur a déjà reçu en 2002 pour son film « Broken wings ». Ce film, basé sur le livre de l’écrivain israélien David Grosseman, est sorti en Israël en septembre et  raconte l’histoire d’un garçon qui a arrêté de grandir, dans une  famille de Jérusalem dans les années soixante.

Un autre film israélien, basé sur le livre de l’écrivain A.B Yehochua,  « Le Voyage du directeur de ressources humaines » a été réalisé par Eran Riklis. Ce film sortira en France à partir de 15 décembre après avoir  été récompensé par plusieurs prix internationaux. Il raconte l’histoire d’un directeur de ressources humaines dans une grande boulangerie à Jérusalem, qui part en voyage pour chercher la famille d’une employée étrangère qui a trouvé la  mort dans un attentat.

« Lebanon »- le film de Samuel Maoz est nominé dans cinq catégories dans le cadre du Prix du Cinéma Européen, notamment le prix de meilleur film. Ce film, qui s’inscrit dans la lignée des récents BEAUFORT  et VALSE AVEC BACHIR , est basé sur l’expérience personnelle du réalisateur, et raconte l’histoire de quatre jeunes soldats israéliens qui se retrouvent dans un tank, au premier jour de l’offensive israélienne sur le Liban en mai 1982. La cérémonie du Prix du Cinéma Européen aura lieu en Estonie le 4 décembre. Le regard du Monde sur « Lebanon »

Plusieurs courts-métrages israéliens ont reçu de nombreuses récompenses au « Cinémed »- Festival International du Cinéma Méditerranéen, qui s’est déroulé à Montpellier du 22 au 30 octobre 2010: 

Grand prix du court métrage de l’Agglomération de Montpellier

Eva s’en va, de Aya Somech
Dotation de 4 000 € à la réalisatrice par l’Agglomération de Montpellier

Prix Cinecourts CINÉCINÉMA
Tasnim, de Elite Zexer
Achat des films pour diffusion à l’émission Cinecourts

Prix Ulysse
Parent par le sang (Le Lien du sang), de Noa Ben Hagaï
Dotation 3 000 € par la Médiathèque centrale d’Agglomération Emile-Zola Médiathèque Federico-Fellini de Montpellier

Aujourd’hui, les jeunes étudiants israéliens en cinéma participent aussi aux nombreux festivals de cinéma qui se déroulent en France. Roni Béeri et Dan Sachar, deux étudiants du collège Sapir au Néguev, ont participé au Festival de courts-métrages « Off-Courts »  à Trouville, en octobre dernier.  Ce festival offre aux étudiants du monde entier la possibilité d’expérimenter les divers métiers de cinéma autour de différents projets. A voir les fruits de leur travail : « Demain », « occupé », « Porte-jarretelles »



Bon Jovi se produira t-il en Israël?

Le légendaire groupe de rock est entrain de négocier un arrêt en Israël lors de sa prochaine tournée européenne au printemps 2011

Bon Jovi a prévu de donner un concert en Israël pour la première fois: Bien que le contrat ne soit pas encore finalisé, les producteurs israéliens sont proches de la signature pour un spectacle qui aura lieu le 27 avril, probablement au Bloomfield Stadium de Tel Aviv

Au printemps de 2011 Bon Jovi sera en tournée européenne pour son dernier album

Contrairement aux récents concerts de musiciens souvent critiqués comme ayant leur carrière dans le dos (comme Elton John, Rod Stewart ou encore les Gun’s & Roses), Bon Jovi vit actuellement en pleine période faste. Lors de la dernière tournée du groupe, le producteur a amassé la coquette somme de 210 millions de dollars. 3 ans plus tard, le chiffre devrait encore grimper un peu plus !

Justin Bieber, véritable idole des jeunes aux Etats-Unis devrait également se produire en Israël, et Barbara Streisand serait en train de négocier une visite pour l’été suivant.

Source : Ynet ( traduction de l’ambassade d’Israel en France ) et JSSnews

Hommage à Ytzhak Rabin

 

Bertrand Delanoë, Maire de Paris 

Pierre Schapira,  Adjoint au Maire de Paris chargé des Relations internationaleset de la francophonie 

Frédérique Calandra, Maire du 20ème arrondissement 

Bernard Zilberg, Président de la Maison Yitzhak Rabin

 vous prient de bien vouloir assister à la soirée d’hommage et pour la paix organisée à l’occasion du 15ème anniversaire de la disparition d’Yittzhak Rabin

 avec la participation : de Daniel Bensimon Député Israélien 
 de Frédéric Encel  géopolitologue
et de l’Ambassade d’Israël

 soirée animée par Ruth Elkrief

 Hommage musical : concert pour la paix

Sonia Wieder Atherton au violoncelle et Rosemary Standley au chant

 le mardi 9 novembre 2010 à 20 h précises

salle des fêtes de la Mairie du 20ème

place Gambetta Paris 75020

 avec le soutien de : CRIF, KKL, B’nai B’rith de Paris, FJF, FSJU, ADELMAD, Cercle Bernard Lazare, Amis d’ AVODA en France,

Habonim Dror, Hashomer Hatzaïr, FOSF, UEJF, Cercle Léon Blum

 Invitation personnelle valable après inscription au 06.47.50.78.73

ou par mail à: maison.i.rabin@gmail.com

Hommage à Ytzhak Rabin en France , cliquez ici