L’Orchestre national de Palestine fait ses débuts, y compris en Israël

L’Orchestre national de Palestine (ONP), le premier ensemble de musiciens professionnels classiques palestiniens depuis 1948, a fait ses débuts ce week-end, à Ramallah, Jérusalem et dimanche soir à Haïfa.

L’ONP, qui comprend quelque 40 musiciens, a joué sa toute première série de concerts vendredi à Ramallah,  samedi à Jérusalem pour finir à Haïfa (nord d’Israël), où vit une importante communauté arabe israélienne.

« Aujourd’hui un Orchestre, demain un Etat », a affirmé Suhail Khoury, directeur du Conservatoire national de musique Edward Saïd (du nom de l’intellectuel, essayiste et musicologue palestino-américain décédé en 2003), pépinière de la musique classique et traditionnelle palestinienne. « La tâche de rassembler des musiciens palestiniens afin d’ajouter une nouvelle pierre à l’édification d’un Etat palestinien indépendant a été une tentative très difficile », « Nous, musiciens, sommes persuadés qu’un Etat ce n’est pas seulement des bâtiments et des routes, mais, et c’est le plus important, des gens, leurs valeurs, leurs arts et leur identité culturelle », a plaidé M. Khoury.

Au programme: le concerto roumain de Gyorgy Ligeti, du Mozart et la symphonie No 4 de Beethoven.

Source : Afp

Advertisements

2 réponses à “L’Orchestre national de Palestine fait ses débuts, y compris en Israël

  1. C’est quoi cette invention « Jerusalem-Est » ?
    Et pour les autres villes dans quelle partie de la ville se tenaient les concerts? Haifa-Sud? Ramallah-Nord-Nord-Est ?

  2. Lundi 3 janvier 2011 à 20:51
    Des correspondants de la radio militaire expulsés d’un concert de l’Orchestre national palestinien L’invitation au concert de l’Orchestre national palestinien à Haïfa s’avérait très prometteuse : il s’agissait de démontrer que la coexistence est possible entre Israéliens et Palestiniens en particulier dans le domaine de la culture. La ville de Haïfa a fait sa part du chemin en invitant l’Orchestre national palestinien pour « un concert pour la Paix ». Malheureusement, la musique n’adoucit pas toujours les mœurs puisque les correspondants de la radio militaire Galey Tsahal (plutôt modérée et même classée à gauche) ont été boycottés par l’orchestre et ont même été expulsés de la salle de concert car ils portent l’uniforme, puisqu’il s’agit de journalistes effectuant leur service militaire ou leur réserve.
    Source : Guysen News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s