Ayalon: Le boycott d’Israël est le boycott du processus de paix

Le Vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon a condamné mercredi une pétition contre Israël signée par cent Norvégiens célèbres.

« Ceux qui appellent au boycott contre Israël boycotte en fait le processus de paix, en approuvant automatiquement et sans équivoque la position palestinienne et en les poussant plus loin de la table des négociations », a déclaré Danny Ayalon dans un communiqué. « Nous attendons du gouvernement norvégien de condamner ce boycott. »

Les Norvégiens, dirigé par l’entraîneur de l’équipe nationale de football du pays, ont signé une pétition demandant un boycott culturel et universitaire d’Israël, accusant ses établissements d’enseignement de «jouer un rôle clé dans l’occupation» et l’assimilant à l’apartheid.

Egil Drillo Olsen, l’entraîneur de l’équipe de football nationale norvégienne, a écrit récemment dans Aftenposten, deuxième plus grand journal du pays, que l’appel au boycott d’Israël était « conforme à ce que 90% de la population mondiale pense. Il ne peut y avoir beaucoup d’autres opinions. « 

La pétition est le dernier élément d’une série d’initiatives similaires et de grande envergure ayant eu lieu en Norvège au cours des deux dernières années. Elle a été signée par l’entraîneur Olsen et quatre-vingt dix neuf autres personnalités publiques du monde des arts et de l’arène culturelle, qui ont déclaré que le boycott est « nécessaire » non seulement pour aider les Palestiniens, mais aussi pour «soutenir les Israéliens opposés à l’occupation. »

L’ancien Premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik a déclaré que le boycott est «inutile» et «non représentatif» de la politique du gouvernement actuel.

Bondevik à la tête du gouvernement norvégien pendant sept ans, de 1997 à 2005, au nom du Parti démocrate-chrétien, a ajouté qu’il souhaitait «rassurer» les Israéliens sur le fait que le « boycott n’est pas un problème en Norvège. »

Mais le Dr Manfred Gerstenfeld, chercheur principal sur l’antisémitisme et les tendances anti-sionistes en Scandinavie, allègue que la Norvège est un «pionnier» dans le monde occidental pour la promotion des boycotts et de la haine contre Israël.

Gerstenfeld, président du Comité directeur du Jerusalem Center for Public Affairs, note « quelques développements norvégiens uniques n’existant nulle part ailleurs en Occident. »

Parmi eux, il énumère  les louanges qu’a chantées le Minsitre norvégien des  Affaires étrangères Jonas Gahr Stoere dans un livre qu’il a écrit l’an dernier accusant l’armée israélienne d’avoir délibérément tué des femmes et des enfants à Gaza, et promotion d’un diplomate norvégien qui avait comparé l’Opération Plomb Durci à Gaza à l’action  nazi.

Cette même année, les principaux fonds de pension de l’Etat norvégien ont pris leur distance d’avec Elbit Systems en raison de l’implication de la société dans la construction de la barrière de sécurité.

Depuis, des actions norvégiennes dans plusieurs autres entreprises israéliennes ont été cédées. En Novembre 2009, une université norvégienne, NTNU à Trondheim, est devenue la première en Occident où l’on discute du boycott d’Israël ouvertement. Le plan a finalement été rejeté à l’unanimité.

« Le cas de la Norvège est unique parce qu’elle est un pays dominé par un parti politique, des médias et des élites culturelles ayant des préjugés anti-israéliens profondément ancrés qui découlent de leur vision du monde politique », a déclaré Gerstenfeld.

«Cela représente une menace pour Israël, car ce peut être le lieu où des précédents ont été déterminés dans la campagne visant à délégitimer Israël. »

Jerusalem Post, 24 novembre 2010

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s