La lente disparition des chrétiens au Moyen-Orient – pas partout

On en parle depuis les attentats terroristes meurtriers perpétrés contre les églises à Bagdad. Les journaux enfin se penchent sur un phénomène douloureux, mais qui pourtant ne date pas d’hier.

C’est vrai, les chiffres le confirment, les populations chrétiennes au Moyen Orient ne cessent de diminuer partout. Partout, à l’exception d’Israel, où le nombre de chrétiens n’a cessé de croitre ces dernières décennies.

Il y avait un peu plus de 34000 chrétiens en Israël après la création de l’état en 1948. A l’époque, ces populations chrétiennes, en grande majorité arabes chrétiens avec une petite minorité de chrétiens d’origine arménienne, étaient concentrées à Jérusalem, Haïfa et dans la région de la Galilée, au nord du pays… Lire la suite sur le blog de Yaron Gamburg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s