Droits de l’homme : Les tortures dans les prisons palestiniennes

L’association de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé la pratique de la torture dans les prisons de l’Autorité palestinienne. HRW fait état de plus de cent accusations de torture portées par des détenus arrêtés par les services de sécurité palestiniens. 

 

« Les rapports sur l’emploi de la torture par les services de sécurité s’accumulent. Le président (palestinien) Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad sont au fait de la situation. Ils doivent mettre fin à l’impunité (des auteurs de sévices, NDLR) et s’assurer que les coupables seront poursuivis », a déclaré un respon sable de l’ONG pour le Moyen-Orient, Joe Stork.

 

Photo : D.R.

 

L’ONG a demandé à l’Autorité palestinienne une « prompte enquête sur des tortures qu’auraient subies deux hommes détenus et transférés dans la prison de Jéricho », en Cisjordanie, lors d’une vague d’arrestations par les services de sécurité palestiniens, en septembre 2010, après un attentat meurtrier contre des colons israéliens près de Hébron, revendiqué par le Hamas. Elle a réclamé que des « poursuites soient engagées contre les responsables de ces abus » après avoir recueilli des témoignages incriminants de ces deux hommes qui ont affirmé avoir été ligotés pendant des heures dans des positions très douloureuses. L’un des deux, Ahmad Salhab, âgé de 42 ans, de la région de Hébron, a dû être hospitalisé à la suite des sévices qu’il dit avoir subis. Le second, qui a requis l’anonymat, s’est également plaint de privations répétées de sommeil. Human Rights Watch fait état de plus de cent accusations de torture portées par des détenus arrêtés par les services de sécurité palestiniens. « Les rapports sur l’emploi de la torture par les services de sécurité s’accumulent. Le président (palestinien) Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad sont au fait de la situation. Ils doivent mettre fin à l’impunité (des auteurs de sévices, NDLR) et s’assurer que les coupables seront poursuivis », a déclaré un responsable de l’ONG pour le Moyen-Orient, Joe Stork.

Agence France Presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s