« Papa, donne-nous notre argent de poche pour qu’on achète des armes »

(Par Yaron Gamburg)

Vous avez sans doute vu les photos prises il y a une semaine dans le quartier de Silwan à Jérusalem? Une double page Paris Match effarante où des enfants organisent une embuscade à une voiture, jetant des pierres puis se jetant eux-mêmes sur la voiture. Une embuscade mise en scène avec au moins trois caméras en différents angles pour filmer l’événement. (http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Jerusalem-intifada-junior-au-coin-de-la-rue-218087/). Quel professionnalisme, bravo!

Il est vrai qu’en Israël nous avons plus de journalistes étrangers par habitant que dans tout autre pays du monde … mais la, tout de même, a un moment x, 3 cameras différentes, filmant un même événement sur trois angles différents. Quelle coïncidence extraordinaire! Même au pays des miracles…

Au delà du sentiment de nausée qu’engendre cette misérable mise en scène, cet événement indécent rappelle une fois de plus l’utilisation cynique d’enfants par les organisations terroristes palestiniennes. L’exploitation des enfants palestiniens et leur adhérence par la force a l’entreprise terroriste est une abomination, connue et reconnue, mais passée sous silence. Cette fois, le coup était bien réussi, les images parlantes à souhait. « Une image vaut mieux que milles mots ». C’est vrai, hélas. Quel genre de public indigne ne serait pas sensible aux images d’enfants qui souffrent? Dans ce conflit des images, c’est vrai, nous n’avons pas beaucoup de chance de remporter une victoire, à moins que nous adoptions les même stratégies, les même méthodes criminelles.

Tant que le système éducatif palestinien enseignera la haine plutôt que l’aspiration a la paix, ce genre d’images et de manipulation mediatico-émotionnelles sera monnaie courante. Dans cette vidéo, le dernier exemple de l’inadmissible lavage de cerveau subit par les enfants palestiniens victimes de l’endoctrinement du Hamas- http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/239/0/2628.htm.

Advertisements

Une réponse à “« Papa, donne-nous notre argent de poche pour qu’on achète des armes »

  1. C est honteux quand ont vois des photographe de toutes nationalité planter a un carrefour ou un virage la ou des voitures vont passer, ils sont a l affût avec des enfants armer de pierres. Ce n est pas par hasard qu ils ont la c est préméditer de leurs part avec ses enfants. Le gouvernement doit agir avec fermeter, pou faire payer les parents et les journalistes et photographes qui son sur les lieux pour tuer des civils israéliens. Ses mêmes photographes doivent être expulser du territoire après une caution de milliers de Shekel comme ça ils ne seront plus a l affût et complices d assassinats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s