“l’Etat juif est l’unique de la région dans lequel la population des fidèles du Christ augmente.”

Les religieux accusent Jérusalem pour la situation en Palestine mais l’Etat juif est l’unique de la région dans lequel la population des fidèles du Christ augmente.
 Il est facile d’imaginer les préoccupations de l’Église concernant ses Chrétiens au Moyen-Orient, et c’est pourquoi le Synode des évêques a tenu une longue session de travail sur les problèmes de la région. L’islam n’aime pas les Chrétiens d’Orient : il les a forcés à fuir, et il est vrai qu’ils constituent aujourd’hui seulement 6% de la population du Moyen-Orient. Il existe un seul pays où les chrétiens ont augmentés en nombre : Israël où la population chrétienne est passée de 34 000 en 1949 à 163 000 aujourd’hui et d’après les projections, elle atteindra 187 000 en 2020. Au contraire, dans les pays musulmans, la population chrétienne diminue, mais les 50 églises de Terre sainte ne semblent pas s’en rendre compte. Elles préfèrent accuser Israël, où elles jouissent pourtant de la pleine liberté de culte et d’expression.
 Selon le rapport du Département d’Etat américain sur la liberté religieuse, en Turquie en 2007, il y avait 2 millions de chrétiens, aujourd’hui ils sont 85 000 ; au Liban ils sont passés de 55 % de la population à 35 % ; en Égypte, leur nombre a été réduit de moitié ; en Syrie où ils constituaient la moitié de la population, ils ne sont plus que 4 % ; en Jordanie, ils sont passés de 18 % à 2 % ; en Arabie Saoudite on parle de « Chrétiens invisible ». En Iran, il n’existe pratiquement plus de Chrétiens. À Gaza il en reste 3000 soumis à une constante persécution. Tout cela, les hiérarchies chrétiennes l’avouent du bout des lèvres, ce qu’on peut comprendre ; mais il est inadmissible que pour ne pas heurter leurs propres persécuteurs, ils accusent à la place Israël, dans un forum important comme le Synode.
 Pourtant une partie de l’église le pense aussi : après un premier incident où un personnage de grande importance, le Custode de Terre sainte, Pierbattista Pizzaballa prétend avoir eu sa signature abusivement utilisée dans un document qui était une excommunication théologique de l’État d’Israël, il dit dans une conférence de presse qu’aucune église de Terre sainte n’y a souscrit. Il fait savoir qu’il n’est plus de la partie. Mais si vous allez sur le site www.kairospalestine.ps *,vous trouvez en bonne place des signatures très importante au bas de ce document rédigé en décembre 2009 et qui doit être présenté aujourd’hui au synode : en fait, on trouve le Patriarche latin, Mgr Fouad Twal, Pizzaballa lui-même (un franciscain bon et intelligent et fin intellectuel), le Patriarche grec orthodoxe Théophile III, l’Arménien Torkon Manugian et le Copte Anba Abraham en plus du Luthérien Manib Yunan et de l’Anglican Suheil Dawani…Lire la suite 
adapté de l’italien par http://danilette.over-blog.com
Advertisements

Une réponse à ““l’Etat juif est l’unique de la région dans lequel la population des fidèles du Christ augmente.”

  1. Pingback: Le cardinal français Jean-Louis Tauran : « Le conflit israélo-palestinien est la mère de toutes les crises . «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s