Le Conseil des ministres approuve l’amendement sur le serment d’allégeance envers « l’Etat juif et démocratique » d’Israël

Le Cabinet israélien a voté ce dimanche un amendement sur la Loi de la Citoyenneté qui oblige toute personne non juive souhaitant être naturalisée à prêter serment en reconnaissant Israël en tant qu’« Etat juif et démocratique ». Les membres du gouvernement ont approuvé à la majorité l’adoption de cet amendement qui suscite la controverse au sein de la classe politique israélienne (22 votes pour – 8 contre). Désormais, chaque candidat juif ou non, désirant devenir citoyen israélien devra déclarer sa loyauté envers l’Etat d’Israël en tant qu’ « Etat juif et démocratique ». 

« Aujourd’hui, le Conseil des ministres examinera un amendement à la loi sur la citoyenneté stipulant que toute personne qui cherche à devenir citoyen israélien naturalisé déclarera qu’il ou elle sera un citoyen loyal envers l’État d’Israël ‘en tant qu’Etat juif et démocratique’. L’Etat d’Israël n’a pas été établi comme n’importe quel autre pays. Il a été établi en tant qu’État national du peuple juif, Etat souverain du peuple juif dans sa patrie historique. Il y a un large consensus en Israël quant à l’identité juive et à la démocratie de l’État d’Israël, ce qui est le fondement de notre existence ici.

En 1896, Théodore (Binyamin Zeev) Herzl écrivait : ‘Les Juifs qui cherchent un Etat auront un Etat. Enfin, nous allons vivre en tant que peuple libre sur notre propre terre.’

Cinquante et un ans plus tard, à la veille de l’indépendance, David Ben-Gurion a écrit : ‘L’État qui sera établi sera juif dans son objet, sa dénomination et son objectif, non pas un Etat pour ces Juifs qui résident dans le pays, mais un Etat pour les Juifs, pour le peuple juif’. Notre Déclaration d’Indépendance stipule : ‘Nous déclarons la création d’un Etat juif sur la Terre d’Israël, qui sera connu sous la dénomination d’État d’Israël.’

En 1992, la Knesset – dans la Loi fondamentale définissait ainsi la dignité humaine et la liberté : ‘Le but de la présente Loi fondamentale est de protéger la dignité humaine et la liberté, afin d’établir au sein d’une Loi fondamentale les valeurs de l’État d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique.’ C’est l’essence même de la vision sioniste et de la Déclaration d’Indépendance. L’Etat d’Israël est l’Etat national du peuple juif et un Etat démocratique au sein duquel tous les citoyens – juifs et non juifs – jouissent d’une complète égalité des droits. 

A mon grand regret, aujourd’hui, il y a ceux qui tentent de brouiller non seulement le lien unique entre le peuple juif et sa patrie, mais aussi le lien entre le peuple juif et son Etat. La connexion de notre peuple à l’Etat et à ce pays est notre âme et nous ne pouvons rien faire sans elle. De même la démocratie est l’âme d’Israël et nous ne pouvons rien faire sans elle. Personne ne peut prêcher la démocratie ou le ‘siècle des Lumières’ à notre peuple. Le sionisme a créé un Etat national exemplaire, un Etat qui fait la part entre les besoins nationaux de notre peuple et les droits individuels de chaque citoyen de ce pays.

Il n’y a aucune autre démocratie au Moyen-Orient. Il n’y a aucun autre État juif dans le monde. La combinaison de ces deux nobles valeurs exprime le fondement de notre vie nationale et toute personne qui voudrait se joindre à nous doit le reconnaître de fait.

Benjamin Netanyahu – Conseil des ministres du gouvernement israélien (10/10/10)

Publicités

4 réponses à “Le Conseil des ministres approuve l’amendement sur le serment d’allégeance envers « l’Etat juif et démocratique » d’Israël

  1. excellent amenement devrait etre f-dans tous les pays adoptés !

  2. cohen tanugi saskia

    bien, il faut maintenant que la démocratie respecte les femmes – le futur démocratique d’Israel doit permettre un droit au travail des femmes, un droit au salaire – un droit à la liberté – pour l’instant la « démocratie » reste reservée aux « happy few » – Pour l »instant ni la dignité ni la liberté de la femme ne sont que partiellement respectés – Il y a des « fatwa » contre les femmes, des « fatwa » contre la liberté et l’éducation occidentale –
    dans une démocratie, le peuple, (hommes et femmes) sont à égalité
    l’état d’Israel est plutôt une « fallocratie » d’une grande violence d’une grande agressivité contre la fragilité la sensibilité la féminité qui ne sont pas des valeurs reconnues locales – Je demande à la démocratie une égalité entre faible et fort – une revalorisation de la faiblesse – Le faible et le fragile ne doivent plus être éliminés en Israel

  3. cohen tanugi saskia

    bien, il faut maintenant que la démocratie respecte les femmes – le futur démocratique d’Israel doit permettre un droit au travail des femmes, un droit au salaire – un droit à la liberté – pour l’instant la « démocratie » reste reservée aux « happy few » – Pour l’instant la dignité la liberté de la femme ne sont que partiellement respectés – Il y a des « fatwa » contre les femmes, des « fatwa » contre la liberté et l’éducation occidentale –
    dans une démocratie, le peuple, (hommes et femmes) sont à égalité
    l’état d’Israel est plutôt une « fallocratie » d’une grande violence d’une grande agressivité contre la fragilité la sensibilité la féminité qui ne sont pas des valeurs reconnues localement – Je demande à la démocratie une égalité entre faible et fort – une revalorisation de la faiblesse – Le faible et le fragile ne doivent plus être éliminés en Israel

  4. Je trouve navrant, « Cohen Tanugi », que tu affirmes de telles inepties. Tu sembles méconnaître totalement l’Etat d’Israël et tu as une sacrée dose de préjugés à son encontre. Navrant car quand on veut s’exprimer sur un sujet, la moindre des choses est de s’informer, de se documenter dessus et non partir en live avec des certitudes infondées et diffamantes. Israël a toujours lutté contre le sexisme et s’illustre régulièrement par l’égalité des sexes. Golda Méir devient ministre en 1949, un an après la création de l’Etat d’Israël… Combien de temps a-t-on dû attendre en France depuis la naissance de la France pour avoir une femme ministre ?
    Les femmes sont autant présentes que les hommes à l’armée, tu sembles méconnaître totalement l’existence de la Wizo… Enfin, « Cohen Tanugi », tu sembles confondre Israël avec l’un de ses pays voisins. Et de ton côté, d’ailleurs, sur quelle base reposent tes accusations ? Car il est bien facile de prétendre qu’il existe une ségrégation sexiste et phallocrate en Israël, encore faudrait-il le démontrer. Quels sont les domaines précis où s’exercerait cette discrimination ? C’est étrange que tu tiennes un discours faisant mine de dénoncer quelque chose tout en restant dans un flou total, en n’évoquant aucun exemple précis, en ne citant aucune source, bref en parlant de manière générale sans trop vouloir entrer dans le détail… Est-ce dû au fait qu’en réalité, tu n’as aucun argument solide, rien d’autre que ta haine et tes préjugés racistes. C’est vraiment minable. En réalité, tu n’es pas plus féministe que tu n’es Cohen. Ton unique motivation est de cracher sur Israël et tu te dit sûrement qu’en signant « Cohen Tanugi », ton coup de gueule aura plus d’éclat ! Je te trouve vraiment pathétique. Ah, au fait, je suis moi-même féministe (mais moi, je le suis vraiment), alors je ne défendrais pas Israël sur ce terrain si tu avais raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s