Yom Kippour, jour du Pardon

Yom Kippour, dix jours après Roch Hachanah, est le jour du grand pardon et de « contrition » (Lév. 23: 26-32) afin qu’on puisse être lavé de ses fautes. Unique jour de jeûne prescrit par la Bible, c’est l’occasion pour l’individu d’énumérer ses mauvaises actions et de procéder à l’examen de ses fautes. Ce jour-là, le juif doit prier pour le pardon des fautes commises envers Dieu et amender son comportement vis-à-vis de son prochain. Les principaux préceptes de Yom Kippour – offices prolongés et 25 heures de jeûne – sont observés par bon nombre de personnes ordinairement non pratiquantes. 

Yom Kippour l’emporte en solennité sur toute autre fête, y compris Roch Hachanah. Ce jour-là, le pays s’immobilise totalement pendant 25 heures; les lieux de divertissement sont fermés; la télévision et la radio cessent leurs émissions – y compris les informations; les transports publics sont suspendus et les routes ellesmêmes sont fermées. Le souvenir de la guerre de 1973 – une attaque-surprise lancée contre Israël, le jour de Kippour, par l’Egypte et la Syrie – rend cette solennité plus prégnante encore en Israël.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s